La Municipalité, les noyellois, attachent une grande importance à la propreté des rues, voies, chemins et trottoirs.

Cette volonté partagée se traduit par le passage mensuel d'une balayeuse motorisée, le premier mercredi de chaque mois, ainsi que le passage tous les vendredis d’un agent communal. Toutefois, chaque habitant, selon la loi, a des devoirs civiques qu’il convient de respecter.  En effet, le non-respect de certains entretiens courants peut entraîner sa responsabilité en cas de manquement. Ainsi, la municipalité rappelle quelques gestes à observer :

 Le nettoiement des rues

Le nettoiement des rues ou parties de rues salies par des véhicules, ou par des individus, doit être effectué immédiatement par les responsables de ces dégradations ou d'office à leurs frais, et sans préjudice des poursuites encourues.

 Les descentes des eaux pluviales

L'entretien en état de propreté des descentes des eaux pluviales situées sous les trottoirs pour l'écoulement des eaux pluviales, est à la charge des propriétaires ou des locataires. Ceux-ci doivent veiller à ce qu'elles ne soient jamais obstruées au même titre que l’entretien des caniveaux recevant ces eaux.  

 L’entretien des trottoirs, devants de portes et caniveaux

Les services techniques de la commune nettoient régulièrement la voie publique. Toutefois, en dehors de ces actions, l’entretien des trottoirs et caniveaux incombe aux propriétaires ou locataires riverains de la voie publique ; pour les trottoirs, sur toute leur largeur, ou s’il n’existe pas de trottoir, à un espace de 1,20 m de largeur. Le nettoyage concerne le balayage, mais aussi le désherbage des trottoirs. Ce désherbage doit être réalisé soit par arrachage, binage ou tout autre moyen à l’exclusion des produits phytosanitaires et phytopharmaceutiques.

 La neige

Par temps de neige ou de gelée, les propriétaires ou locataires sont tenus de balayer la neige au droit de leurs maisons, sur les trottoirs ou banquettes jusqu'au caniveau, en dégageant celui-ci autant que possible. En cas de verglas ils doivent jeter du sel ou du sable devant leurs habitations.